POUR MIEUX CONNAITRE FOI ET LUMIERE

Foi et lumière

Un peu d’histoire.

1968

A cette époque, on estimait que les personnes avec un handicap mental n’avaient pas leur place dans les pèlerinages. On estimait qu’elles étaient incapables de vivre cette démarche et que leur présence pouvait être perturbante pour les autres pèlerins.

En réponse à l’appel des parents de Thaddée et Loïc, deux enfants ayant un handicap mental, refusés à la salle commune d’un hôtel à Lourdes, Jean Vanier et Marie-Hélène Mathieu organisent avec eux un pèlerinage à Lourdes. Trois ans de préparation.

Pâques 1971

12.000 pèlerins de 15 pays, dont 4.000 personnes handicapées mentales accompagnées de leurs amis, de leurs parents, d’éducateurs de différentes institutions se rassemblent et envahissent les hôtels. Transportés par l’ambiance, ils veulent continuer l’aventure. Jean Vanier suggère : « Continuez de vous réunir en petites communautés, faites tout ce que l’Esprit-Saint vous inspirera » ».

Ainsi est né Foi et Lumière, ce lundi de Pâques à Lourdes.

 

1975,

Paul VI     accueille « foi et lumière » dans la basilique Saint Pierre, « tu es aimé de Dieu tel que tu es… » « Vous avez une place choisie dans l’Eglise ». Foi et Lumière, petite plante encore bien fragile, reçoit par le Saint Père la confirmation de sa vocation.

 

1981

Venant de 23 pays, les communautés F et L retournent à Lourdes pour rendre grâce à Jésus et à Marie qui les ont aidées à découvrir la beauté cachée en leur sœur, en leur frère qui a un handicap.

 

Pâques 1991

13.000 pèlerins se retrouvent à nouveau à Lourdes arrivant de 60 pays. Foi et Lumière est devenu œcuménique et cherche toujours plus d’unité autour du plus petit : « Père unis-nous tous ». Mais cette fois, par les progrès de la médecine, les Personnes avec un handicap sont menacées dans leur vie avant la naissance et même après. Foi et Lumière se veut présent auprès des parents soumis aux doutes, peurs et pressions.

Avril 2001

Plus de 16.000 personnes de 73 pays des 5 continents se réunissent à Lourdes sur le thème: « venez boire à la source » Ce fut une immense démarche de joie et d’unité, manifestant que le bonheur dépend d’abord de l’amour.

Ce fut le dernier rassemblement international possible.

 

Aujourd’hui

1600 communautés dans 77 pays se sont mises en route pour fêter et célébrer les 40 ans de Foi et Lumière sur le thème: «Messagers de la joie ». Chaque pays l’a fait avec ses communautés.

 

Un peu de structures et organisation commune à tous les pays.

Ce qui fait notre unité est le carnet de route renouvelé chaque année, et construit chaque année par un pays différent, (ce qui permet d’entrer un peu dans la culture ce pays). le carnet tient toujours compte des grandes fêtes liturgiques de l’année.

La communauté se rencontre tous les mois, pour une ou une demi-journée de vie ensemble. La rencontre est composée de 4 temps différents : l’accueil avec le pourquoi des absents et le point météo, c’est- à- dire, on partage chacun sur ce qui a été important pour soi entre la rencontre précédente et celle-ci. Ensuite le thème est abordé et exploité avec partages sous différentes formes selon le contenu qui est toujours d’ordre spirituelle et adapté à tous y compris les personnes différentes. Un petit temps de prière en fonction du thème ou de la fête liturgique. Un temps de détente et de fête : jeux, danse, chants, promenade, etc. et l’incontournable goûter ou dîner si nous faisons une journée. Il est recommandé également de faire sur l’année, un camp ensemble (un séjour de 3, 4 jours à 1 semaine de vie ensemble dans un bel endroit.

Une communauté « foi et lumière » doit être rattachée à une paroisse et il est souhaitable que celle-ci se choisisse un aumônier.

Chaque communauté fait évaluation de son fonctionnement et élection de son coordinateur tous les 3 ans. Le coordinateur, en fonction des noms sortis, forme son équipe de coordination, afin de travailler ensemble pour toutes les préparations de rencontre.

 

Sœur Anne-Marie Penninckx

2018-10-09T11:40:12+00:00